Formation continue

La formation continue des chirurgiens, des gastro-entérologues, des oncologues est un objectif majeur après la formation  initiale à la faculté et à l’hôpital universitaire. Elle vise à actualiser les connaissances médicales qui évoluent constamment et rapidement. La formation continue sur fonde sur les congrès, les journées thématiques de formation continue, et les mises au point.

Les mises au point, comme leur nom  l’indique, sont des publications qui font une revue générale de la littérature sur un sujet précis permettant une mise à jour de l’état des connaissances.

Troubles moteurs de l’oesophage

MAP-TMO-J-Chir-2008

Les troubles moteurs de l’œsophage regroupent principalement deux maladies l’achalasie et la maladie des spasmes diffus, de mécanisme inconnu, liées à des troubles du péristaltisme œsophagien et de la relaxation du sphincter inférieur de l’œsophage. Ces maladies entrainent des troubles fonctionnels (gène à avaler, douleurs thoraciques) qui sont au mieux traités par la chirurgie ou – Lire la suite

Drainage biliaire préopératoire

MAP-Drainage-biliaire-canc-dig-2010

Les tumeurs malignes de la tête du pancréas se révèlent le plus souvent par un ictère cholestatique (« jaunisse » avec urines foncées et selles claires). Les conséquences de l’ictère sévère sont multiples et incluent l’immunosuppression (diminution des défenses immunitaires), l’atteinte rénale, cardiaque et nutritionnelle. C’est pour ces raisons qu’il est fréquemment proposé un drainage biliaire préopératoire – Lire la suite

Chirurgie digestive du cirrhotique

chirurgie-du-cirrhotique-GCB-2009

La chirurgie digestive réalisée chez le patient cirrhotique présente des risques opératoires élevés liés à la maladie hépatique. Les risques d’infection, d’insuffisance hépatique , d’hémorragie digestive et reproduction d’ascite (accumulation de liquide dans le ventre) sont augmentés chez le patient cirrhotique. Ces risques dépendent essentiellement de la gravité de la maladie hépatique et de l’importance – Lire la suite

Traitement chirurgical des troubles moteurs de l’œsophage

Traitement-chirurgical-des-troubles-moteurs-de-l-œsophage

Les troubles moteurs de l’œsophage regroupent principalement deux maladies l’achalasie et la maladie des spasmes diffus, de mécanisme inconnu, liées à des troubles du péristaltisme œsophagien et de la relaxation du sphincter inférieur de l’œsophage. Ces maladies entrainent des troubles fonctionnels (gène à avaler, douleurs thoraciques) qui sont au mieux traités par la chirurgie ou – Lire la suite