Traitement chirurgical de l’endométriose vésicale

EndomÇtriose-vÇsicale-Hum-Reprod-2010

 

Cette série originale rapporte le traitement chirurgical d’une série consécutive de 75 patientes atteintes d’endométriose vésicale, parmi 627 patientes opérées pour endométriose pelvienne profonde.

Toutes ces patientes ont eu une cystectomie partielle. 27 patientes avaient une atteinte vésicale isolée traitée par cystectomie partielle isolée et 48 présentaient des lésions d’endométriose pelvienne associée comportant 25 atteintes des ligaments utérosacrés, 24 atteintes digestives, 20 atteintes du cul de sac vaginal postérieur,  18 endométriomes ovariens et 7 atteintes urétérales. Ces lésions postérieures associées ont été traitées lorsqu’elles étaient symptomatiques. A un recul de presque 5 ans, les résultats fonctionnels sont excellents sans aucun signe de récidive d’endométriose urologique chez ces 75 patientes. 

Parmi 15 patientes ayant des localisations d’endométriose pelvienne profonde postérieure associées et asymptomatiques, une nouvelle chirurgie n’a été nécessaire que pour l’une d’entre elles (6,7%). Les auteurs concluent que l’exérèse de l’endométriose vésicale par cystectomie partielle s’accompagne d’excellents résultats sans récidive à 5 ans et que l’exérèse des lésions d’endométriose pelvienne postérieure associée n’est requise que chez les patientes symptomatiques.

Visualiser l’article dans son intégralité.